Notre projet : vers une gouvernance démocratique, vivante et participative.

Le collectif Un Nôtre Monde - Pays de la Loire bouscule les traditionnels programmes des partis politiques et se porte candidat aux élections régionales de 2021.


Le collectif Un Nôtre Monde - Pays de la Loire entend être le porte-parole de tous les citoyens au travers de son programme en une mesure fondamentale : instaurer un système de Démocratie Participative au sein du Conseil Régional. Cette proposition est double, elle vise à redéfinir la manière de travailler en équipe dans cette institution, ainsi qu'à servir la collaboration entre ses membres et les différents acteurs : citoyens, agents, experts, associations...

Qui sommes-nous ?

Un Nôtre Monde -Pays de la Loire est un collectif de citoyens humainement engagés et liés par une charte basée sur les valeurs de Co-construction, de Démocratie, d’Écologie, d’Éthique, de Paix et de Transparence.

Chaque membre du collectif s’engage publiquement à :

  • à agir pour l’épanouissement et le développement de la qualité de vie de tout être dans le respect de tous les autres ;
  • à œuvrer pour le bien commun en dehors de tout conflit d’intérêt ;
  • à agir avec intégrité, transparence, diligence, honnêteté et responsabilité ;
  • à œuvrer pour la justice sociale, pour la transition et à promouvoir tout initiative positive allant dans ce sens ;
  • à participer à l’instauration d’une Démocratie Participative Opérationnelle dans le partage et l’exercice du pouvoir ;
  • à tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés et à rendre compte régulièrement de son travail.


Quel constat à l’heure d’aujourd’hui ?

Un Nôtre Monde – Pays de la Loire est né du constat d’un dysfonctionnement grave du système de gouvernance actuel : le mode de fonctionnement de la démocratie représentative actuel a conduit à un clivage profond entre les élus et les citoyens. Le symptôme le plus évident est l’évolution croissante du taux d’abstention.

Les quelques consultations dites démocratiques, comme celle de « Pays de la Loire 2040 », fruit d’un processus de délibération démocratique qui a engagé beaucoup de temps et d’argent,  respectent trop peu les conclusions auxquelles étaient arrivés les citoyens. Une fois de plus, l’axe économique prime souvent sur les autres besoins développés : santé, éducation, qualité de vie…. Cette dépendance économique est d’autant plus forte que la région entretient un rôle important dans le développement des entreprises, de l’emploi et des formations professionnelles sur le territoire; et qu’elle possède très peu d’autonomie fiscale. De surcroît, la qualité du suivi des conclusions issues de ces quelques consultations citoyennes est très faible.

L’organisation du Conseil Régional est basée sur ensemble de personnes tributaires de leurs partis politiques, eux-mêmes trop souvent dépendants des intérêts privés de leurs actionnaires. Cette posture figée à certains égards ne permet pas de cultiver suffisamment les différences entre les divers acteurs, facteur pourtant essentiel à l’intelligence collective. La pression du groupe, à l’instar de ce qui se passe ailleurs en France, bloque trop souvent les débats sur des sujets pourtant parfois très impactants sur notre quotidien.

Que proposons-nous ?

Le renoncement à la vie civique n’est pas une fatalité. Un Nôtre Monde – Pays de la Loire entend renverser la tendance. Chacun doit être pleinement acteur du monde en se réappropriant le pouvoir qui lui appartient.

Les élus doivent être des médiateurs de la parole commune. Il n’est plus l’heure des gestions opaques ou des choix sans ceux qui les vivront. C’est ainsi que l’idée de justice sociale, d’équité et de démocratie participative prend sens.

De manière très concrète, Un Nôtre Monde – Pays de la Loire propose de mettre en œuvre la Démocratie Participative selon les étapes suivantes :

  • organiser des consultations publiques pour que soient exprimés les besoins, les préoccupations et les propositions d’amélioration ;
  • former des groupes de travail pour les aborder, écouter les solutions et organiser leur débat dans un cadre bienveillant ;
  • décider ensemble des solutions à adopter et les mettre en œuvre collectivement.

L’ambition du collectif est de montrer qu’une alternative participative est non seulement possible mais nécessaire pour pacifier et restaurer la confiance dans notre pays.

Car l’important est de s’engager pour co-construire un monde qui soit Nôtre.

Téléchargez la Charte